Connexion
AccueilPrésentationScénariosConseilsContactsLiens

Construction

Après avoir participé à une murder particulièrement palpitante, vous vous êtes décidé, vous allez écrire votre propre scénario de murder party. On pourrait même dire que vous allez : "construire un scénario de murder party", car la tâche est longue et ardue. Mais quel plaisir d'organiser une murder qu'on a soi-même écrite !


En pratique, comment écrire une murder party ? Bien sûr, chacun va avoir ses méthodes, ses astuces, ses sources d'inspiration. Mais voici quelques pistes, et la méthode qui a été la notre.

  1. Choisir le contexte.
    Commencez par réfléchir à une ambiance qui vous plait, avec des types de personnages que vous auriez plaisir à jouer.
    Exemples : on peut avoir envie d'être un archange ou un prince démon (Dieu est mort), de revivre "Star Wars" (MYST), d'être en pleine guerre froide (Le match du siècle)...
    Pour préciser le contexte, vous pouvez essayer de répondre aux la question suivante : "Pourquoi mes personnages vont-ils rester trois, quatre ou cinq heures enfermés dans la même pièce/maison ? Pourquoi ne vont-ils pas s'enfuir, s'entre-tuer, et pourquoi vont-ils chercher à démasquer le coupable ? Le coupable de quoi d'ailleurs ?".
    Exemple : on peut être isolé sur une île déserte (L'Archipel de Mr Adamson), sur un bateau (ref manquante), dans un vaisseau spatial (MYST), dans une cave anti-atomique (Meurtre électronique), dans un hotel de montagne inaccessible (Le match du siècle)...
    N'oubliez pas que les moyens de communication varient beaucoup en fonction des époques et des lieux !! A prendre en compte absolument !!

  2. Inventer l'histoire et créer les personnages.
    A notre avis, cela va ensemble. C'est même l'étape décisive dans la création d'une murder party. Si vous trouvez deux ou trois personnages qui vous plaisent, vous parviendrez assez facilement à les lier avec d'autres personnages. Les liaisons entre les personnages constituent généralement les intrigues d'une murder party. Il y a donc deux moyens de procéder pour cette étape :

    1. Commencez par créer quelques personnages. En fonction de leurs personnalités, de leurs occupations, choisissez un meurtier. Puis liez ces quelques personnages "principaux" avec quelques personnages secondaires. Inventez ce que les personnages secondaires veulent cacher, cela vous fait deux ou trois intrigues secondaires.
    2. Commencez par inventer un crime tordu, un mobile, des tensions. Puis inventez les personnages parfaits pour avoir agit de la sorte. Etoffez un peu avec des intrigues secondaires, et donnez un peu de corps aux personnages.

    Pour vérifier que votre histoire tient la route et est intéressante à jouer, vous pouvez dessiner un "graphe" avec les différents personnages, et tracer les liens qu'ils ont entre eux. Si chaque personnage est lié avec un tiers ou la moitié des autres personnages, c'est déjà bien ! Ca rendra l'histoire plus vivante quand les joueurs la découvriront au travers des indices pendant la murder party...
    Il est également fortement conseillé d'établir une frise historique (ou plusieurs) permettant d'avoir bien en tête le déroulement des événements. Cela facilitera la rédaction. SI vous rédigez l'histoire en entier pour vérifier qu'elle est intelligible, c'est encore mieux.

  3. Rédiger les fiches de personnage.
    C'est parti pour la rédaction !!! Si vous avez vos petites habitudes d'écrivain, ne les changez pas, foncez ! Mais si au contraire cette étape vous effraie un peu, vous pouvez suivre ces conseils :

    1. Commencez par lister ce que vous voulez faire apparaitre dans une fiche de personnage : son histoire, ses alibis, son style, ses répliques cultes, ses opinions, ce qu'il pense/sait des autres personnages, ses compétences...
    2. Ensuite, listez pour chaque personnage et dans chaque catégorie ce que vous devez absolument écrire : les événements marquants, ce qu'il doit cacher, ce qu'il a appris...
    3. Enfin, passez à la rédaction elle-même (bien obligé !), en faisant des phrases (sujet-verbe-complément, oui oui vous savez faire !), et surtout en étoffant un peu les différentes informations. Pour cette étape, n'hésitez pas à vous documenter (cherchez des répliques sur internet, regardez des magazines ou des films pour vous donner des idées de styles vestimentaires, cherchez l'actualité de l'époque où se déroulent les événements...).

    Vérifiez bien que les différents personnages ont tous des choses de la même importance (environ) à cacher (à part l'assassin), et qu'ils ont autant de chance de mener correctement l'enquête.
    Vérifiez aussi que si A sait qu'il a fait quelque chose avec B, B le sait également !

  4. Construire le système d'indices.
    Il est temps pour vous d'inventer un moyen pour les joueurs de démasquer le coupable. Pour cela, commencez par choisir comment l'enquête progresse. Est-ce qu'il y a un système de points d'actions ? Est-ce que les actions sont réelles ou fictives ? Est-ce que les indices sont détenus par l'organisateur ou cachés dans la/les salle(s) de jeu ?
    Exemples : voyez le système très efficace de téléphones arabes (Dieu est mort), ou les classiques chambres/cabines à fouiller (voir la plupart des murders disponibles en ligne), ou les variantes journaux-téléphone-ordinateurs (Les salaud se cachent pour mourir, L'Archipel de Mr Adamson). N'hésitez pas à inventer des systèmes spécifiques à votre contexte (par exemple les caméras du vaisseau dans MYST).
    Ensuite, faites une liste ou un tableau indiquant quel indice permet de trouver quelle information. Vérifiez qu'on peut trouvez qui est l'assassin au cours de la murder, mais que tout le monde ne va pas le savoir en cinq minutes. Pour cela, vous pouvez faire différents indices qu'on doit recouper mais que vous donnerez à différents joueurs. Un autre moyen très apprécié est de faire des indices controllés par le temps (qu'on ne peut découvrir que dans la dernière heure de jeu par exemple, ou alors des indices qui évoluent au cours du temps).
    Vous ne pourrez bien sûr pas dire : " c'est lui l'assassin !" dans un indice, mais essayez de mettre suffisamment d'indices pour qu'on devine un peu qui c'est (mais pas trop ^^).

  5. Fabriquer les indices.
    Si vous voulez pouvoir organiser votre murder plusieurs fois, ou la faire organiser par d'autres, la plupart de vos indices seront sous forme de textes, facilement imprimables. Il est donc temps de les rédiger.
    Une fois encore, vérifiez bien quelles informations vous devez mettre dans quel indice. N'hésitez pas à vous aider d'internet (vous pouvez par exemple copier de vrai articles de journaux et juste changer quelques phrases). Et mettez le paquet : plus vos indices seront réalistes et agréables ou excitants à lire, plus les joueurs seront motivés au cours de la murder party !!
    Vous pouvez également glisser quelques indices "réels" : une clé, un micro, un poignard... Ca donnera du croustillant à la murder !

  6. Organiser des événements.
    C'est la dernière étape de la construction de votre murder party. Et pas des moindres : cette étape est importante pour être "dans l'ambiance". Il s'agit d'organiser le lancement de votre murder party, les événements de fin (si possible spéctaculaires, l'arrivée de complices par exemple).